"Après une rénovation avec Wolfin, les couches de toiture  
humides sèchent entièrement en peu d'années."

Humidité dans le matériau isolant

Aucune raison pour arracher le toit

Asséchée: Clinique universitaire de Münster

L'humidité dans le matériau isolant - un phénomène qui n'est pas inhabituel pendant la période de dégel (en hiver) et qui est, jusqu'à un certain point, sans risque. Au sujet de "la formation d'eau de condensation à l'intérieur d'éléments de construction", la norme DIN 4108, partie 3, précise: "La formation  d'eau de condensation dans les éléments de construction est inoffensive si, par l'augmentation du contenu d'humidité dans les matériaux de construction et d'étanchéité, la protection thermique et la stabilité statique des éléments structurels n'est pas mise en danger."Ces conditions sont satisfaites si les circonstances suivantes sont remplies:

a) L'eau s'accumulant à l'intérieur de l'élément de construction durant la période de dégel doit pouvoir être rejetée dans la zone environnante pendant la période d'évaporation. 

b) Les matériaux entrant en contact avec l'eau de condensation ne doivent pas être endommagés (p.ex. par corroison, attaque fongique).

c) Pour les toitures et parois, la quantité d'eau de condensation ne doit pas dépasser en tout 1,0 kg/m2 si les couches sont réceptrices d'eau. "

Si toutefois des quantités plus importants d'eau se sont accumulées dans la construction en raison de la défectuosité de l'ancienne d'étanchéité, nous conseillons une rénovation avec Wolfin pour rétablir le fonctionnement de la structure de couches. 

Perméable à la diffusion de vapeur

Wolfin assèche les couches de toitures humides

Grâce à la formule unique de la membrane noir Wolfin, une pression de vapeur élevée se développe rapidement sous la pénétration du soleil par un échauffement des couches de la toiture (jusqu'à 70 °C), ce qui favorise un assèchement idéal. Des résultats d'essais scientifiques actuels et fondés de l'Institut Frauenhofer pour la physique des bâtiments à Holzkirchen ainsi que de l'Université technique de Munich en rapport avec ce processus physique sonst disponibles. 

Le résultat de ces examens montre: les couches de toiture humides sèchent entièrement en peu d'années si elles sont rénovées avec Wolfin. 

Éprouvé depuis 50 ans

L'alternative éprouvée par rapport à la déconstruction complète

Wolfin GWSK DA: une combinaison entre une couche auto-adhésive à froid et des canaux permettant l'égalisation de la vapeur

La rénovation avec les membranes de toiture et d'étanchéité Wolfin a déjà fait ses preuves depuis 50 ans. Les anciennes couches de toiture sont préservées, une isolation supplémentaire est éventuellement appliquée et combinée à une nouvelle étanchéité avec une membrane Wolfin.

En règle générale, l'utilisation de ces produits engendre l'assèchement des toits rénovés en peu d'années. Les facteurs déterminants sont la formule particulière, l'importante capacité de diffusion ainsi que la couleur noire de la membrane. Elle permet un réchauffement renforcé des couches sous la pénétration du soleil et ainsi une quantité d'assèchement trois fois plus grande par rapport à des membranes claires au cours de la même période. 

L'exactitude de cette méthode est également confirmée par des physiciens du bâtiment. Il y déjà quelques années, l'autorité des travaux publics d'Hambourg a par exemple édité une brochure dans laquelle il était expressément recommandé de préserver l'isolation thermique humide en cas de rénovation. 

Grâce à Wolfin, les frais de rénovation de toiture sont considérablement réduits étant donné qu'une déconstruction complexe ainsi que les frais de mise au rebut sont économisés. Le fait d'éviter des déchets de chantier préservé également l'environnement. 

 
Wolfin und dicht.